Kobe & Ailleurs



 

Kobe & Ailleurs

Le District Uzume est le quartier le plus animé de Kobe, qui accueille la jeunesse survoltée de la ville et ses touristes ébahis. Assez calme en journée, la vie de ses habitants est essentiellement noctambule : ce n'est qu'une fois le crépuscule tombé que cette partie de la ville prend vie. Les bars ouvrent alors leurs portes et les spectacles débutent aux quatre coins du quartier, tandis que les marchés s'étendent dans les rues, accompagnés d'une farandole de boutiques de souvenirs. La Grande Place, constamment agitée par un tumulte de gaieté, réunis les artistes exhibant leurs œuvres dans des galeries d'art en plein air, et à cela s'ajoutent les restaurants affichant sans cesse complets, les théâtres, cinémas ou représentations de rue qui noient le quartier dans une fiévreuse ivresse. Cependant, malgré le calme plat qui règne en journée et l'ambiance trépidante et empreinte de bonne humeur qui flotte dans le District Uzume une fois la nuit venue, il est judicieux d'éviter les rues Akai, réputées pour êtres particulièrement dangereuses, car regroupant les bas-fonds de cette estampe d’allégresse. Les appartements y sont exigus mais conviennent aux petits budgets, si tant est que vous supportiez la musique incessante et les éclats de rires de jeunes fêtards animant votre bien-aimé district...
Le District Koyane est le symbole urbain du milieu mondain et de la réussite financière. Véritable quartier d'affaires, sa silhouette se veut impressionnante et moderne, avec ces buildings et gratte-ciels érigés qui s'élèvent fièrement vers les cieux, accueillant les centres de finances les plus célèbres. Ici se bousculent une multitude de banques et d'entreprises d'exportation, et la population fréquentant ce quartier chic et éminemment bien entretenu ne laisse pas de place aux classes moyennes. Habité par la haute bourgeoisie ou bien les privilégiés possédant un portefeuille bien garni, le District Koyane accueille le lycée et l'université Amai Gakuen. Ainsi, en plus de la population d'exception qui arpente les rues, il est très fréquent de croiser des étudiants. C'est un quartier calme, particulièrement bien surveillé par les forces de l'ordre donc respirant la sérénité et cultivant ce sentiment si bienfaisant de sécurité. District d'affaires mais aussi culturel, Koyane est pourvu d'une immense librairie où regorge le savoir à chaque étagère ; et est doté des musées les plus visités par les touristes. Un grand hôpital, le plus grand de la ville, se confond parmi les buildings et les nombreux monuments ou lieux d'intérêt qui peuplent le quartier. Les magasins y sont trois fois plus chers que dans les autres Districts, de même pour le prix des appartements, mais ne dit-on pas que le calme et le luxe n'a pas de prix...?
Le district Fujin est le coeur traditionnel de Kobe, un quartier mêlant les architectures des différentes ères jusqu’à maintenant pour faire voyager à travers l’histoire du Japon les visiteurs. On y croise des personnes de tout âge et de toutes classes, revêtant le plus souvent des kimonos ou des yukatas. Sakagura-no-michi est une de ses rues incontournables, aux odeurs envoûtantes de saké et de nourriture purement japonaise. Les gens s’y bousculent presque lorsqu’ils se rendent à Fujin, avides de goûter à cette boisson unique. Mais ce qui fait sa beauté et sa force n’est autre que le sanctuaire Ikuta-Jinja qui a déjà 18e siècle et autour duquel la ville s’est alors construite jusqu’à aujourd’hui. Pour ceux ayant envie de voir un peu la Chine tout en restant à Kobe, Chinatown se dessine discrètement au creux de plusieurs rues et se fond parfaitement dans le décor. Surplombant la ville, le Mont Rokkōsan-Saikōhō avec un parc botanique qui s’étend à perte de vue et au milieu de sa nature verdoyante un observatoire qui s’illumine de nuit offrant une vue tout entière et époustouflante sur Kobe. Sans oublier les pistes de neige immaculée et bordant la mer, les plages de sable chaud.
Ce District est sans nul doute le plus dangereux de Kobe. Depuis longtemps abandonné par les forces de l’ordre, le quartier est entre les mains de délinquants qui vous passeront sévèrement l’envie de remettre les pieds sur leur territoire. L’atmosphère y est inquiétante, pesante et certainement que le danger perpétuel vous menaçant achèvera de vous rendre paranoïaque ; car ici, dans les rues délabrées du district Inazami, il est conseillé de se retourner tous les dix mètres afin de s’assurer que vous n’êtes pas suivis. Les étudiants mêmes les plus courageux évitent de se frotter aux membres de ces mafias qui semblent se confronter, et gare à ceux qui commettront l’affront de regarder l’un d’entre eux dans les yeux... nous ne donnons pas cher de votre peau. Les lieux figurants dans ce quartier sombre et abritant le repère du plus grand groupe de Yakuzas du pays sont à l’image de ce District : sinistres et effrayants. Des terrains vagues, des anciennes usines devenues sièges de nombreux gangs, des constructions urbaines toutes détériorées, des appartements qui, le plus souvent, servent de planques aux truands... La journée, le quartier semble mort. Un calme dérangeant s’empare des rues, mais le sentiment d’être observé ne quitte pas les visiteurs inconscients. Et pour cause : ici, dans les rues et derrière les rideaux des appartements bordant les rues, vous êtes épié. Et pauvre de vous si vous revenez en ces lieux une fois la nuit tombée...
Inari est le malheureux symbole de la précarité à Kobe, et au Japon en général. Quartier délaissé, vieux bâtiments pas mêmes aux normes des dangers sismiques, le gouvernement a depuis longtemps tu les problèmes de ces habitants fragiles, sous le joug des aléas d'une société aveugle. Pourtant, malgré la pauvreté qui se dégage de ces rues, l'insécurité n'est pas monnaie courante. Les personnes résidant au coeur de ce district se serrent les coudes, et s'efforcent de rendre la vie plus facile pour chacun d'entre eux. Il n'est pas rare de voir de grands rassemblements de Nippons, simplement assis sur la vieille place centrale, pour discuter et boire des verres. Même si la qualité des immeubles laisse à désirer, de par leur vieillesse, ce district reste propre et possède ce petit charme qui attire, quelquefois, quelques touristes avertis. La populace y est sympathique, toujours prête à aider autrui malgré sa précarité, et l'endroit regorge de personnalités atypiques, de vieux artisans et de temples magnifiques, toutefois laissés à l'abandon. Les appartements y sont très peu chers, de ce fait, il n’est pas rare d'y croiser quelques boursiers tout droit sortis d'Amai. Le voisinage est tranquille, et la vie y est paisible.
Il est désormais possible de faire des Rps hors de la ville. Pour une escapade à Tokyo, caresser les daims de Nara ou bien boire un cocktail sur les plages pittoresques d'Okinawa, le reste du Japon vous est accessible ; qu'il soit le dépaysement de vos week-end ou de vacances prolongées. Pour un retour aux sources ou bien la découverte d'autres continents, la partie « Reste du monde » accueillera vos folies des grandeurs, et vous offrira la perspective de faire évoluer votre personnage au-delà de Kobe. Les Rps flashback sont bien évidemment autorisés pour les scénarios qui s'y prêtent. Alors, pour un besoin de se ressourcer près de la forêt boréale ou bien pour un simple séjour en amoureux près des gondoles de Venise, les possibilités sont gargantuesques et votre imagination seule vous guidera vers votre prochaine destination. Bon voyage.

Nos partenaires
image_partosimage_partosimage_partosimage_partosimage_partosimage_partos
Kobe & Ailleurs 18101712533514173315947328Naruto OriginRemainsofhell