Vote pour nous !

Partagez|
Flower Power ◈ Ft. Alexy
Amai Gakuen  ::  :: RPs 2017
Invité
Invité
Mar 20 Juin 2017 - 15:51

Flower Power

ft. ALEXY MIURA



La vue était magnifique.
Le mont Rokkôsan-Saikôhô n'était pas particulièrement très haut mais il dominait, avec majesté, la ville de Kobe qui était, elle, pauvre en relief. Le moyen le plus simple d'accéder à ses hauteurs était de traverser les rues à l'architecture traditionnelle du district Fujin pour rejoindre le téléphérique.
Une simple traversée de ce district était synonyme d'un voyage dans le temps à travers les différentes ères historiques du Japon. Et puis, ce style traditionnel ne se limitait pas seulement aux bâtiments ! Les habitants, vêtus de vêtements traditionnels, semblaient eux aussi s'être figé dans ce pays imprégné par ses traditions. Je n'étais venue au Japon qu'occasionnellement mais je m'émerveillerais toujours de la beauté innocente des femmes japonaises dans leur yukata fleuri.

Après avoir fait un tour dans ce passé millénaire, il était temps pour moi de revenir dans le présent. Ou plus précisément, dans la cabine surchauffée du téléphérique. Habillée d'une chemise jaune moutarde au col noir sans manche, d'un short noir et de mes habituelles baskets blanches, j'étais prête à ma battre contre cette chaleur étouffante. La navette était équipée de petites fenêtres rectangulaires mais l'air ne circulait pas assez pour que la température y soit agréable. Heureusement que la cabine, assez grande pour accueillir un petit groupe de personne, était presque vide.
Arrivée à destination, je reprends mon sac et ma housse d'appareil photo posés sur l'un des sièges en plastique bleu avant de retrouver la terre ferme. La température était plus fraîche à cette altitude. Cette fraîcheur était un peu comme une récompense : « Félicitation survivant, vous venez de subir l'épreuve du téléphérique en feu ! » La douce brise traversa ma chemise fluide et caressa mes jambes nues. La désagréable sensation d'avoir transpirée s'en alla aussitôt. Je soupire, un léger sourire sur les lèvres.
Cet été allait être vraiment chaud.

D'un pas confiant dans mes petites baskets blanches, je franchi l'entrée du parc botanique. Un plan détaillé décrit plusieurs jardins aux thèmes différents. Hm... je préfère suivre mon instinct et aller là où le vent me porte. Après tout je n'ai rien de prévu, et je n'allais sûrement pas utiliser ce temps libre pour bosser. Surtout que mon quota de travail pour la journée avait été largement dépassé. Moi qui n'était pas très académique, ma matinée s'était résumée à la bibliothèque et l'après-midi, aux amphi. Je pense que ma journée avait été des plus productives. Ça ne risquait pas de se reproduire de si tôt. Mais ne pensons plus à l'école !
Le soleil n'était pas prêt de se coucher pour rafraîchir l'atmosphère et les cigales semblaient l'encourager de leur chant. Je pouvais bien profiter d'une petite promenade estivale au milieu de la verdure et de l'air frais.

Jolie parc. Il n'y avait pas beaucoup de monde aujourd'hui. Peut-être parce qu'on était en semaine ou que la chaleur avait découragé plus d'un.
En tout cas on pouvait presque sentir le travail acharné des jardiniers pour s'occuper de toute cette nature colorée. Le nombre de fleurs à la forme et aux couleurs différentes était impressionnant. L'environnement du mont était clairement idéal à la croissance de tout ces végétaux. Devant chaque petit carré de terre était planté un petit panneau où figurait le nom de la fleur et sa signification dans le langage des fleurs. Je souriais légèrement, enveloppée par leur douce odeur.
Je m'approcha d'un petit lopin de terre où était planté un camaïeu de fleurs roses et violettes. Je n'avais aucune idée de leur nom et encore moins de leur signification dans le langage des fleurs. Ma culture pour les plantes était aussi vide que le porte-monnaie d'un étudiant en fin de mois. Bien-sûr je pourrais prendre le temps de lire chaque petit panneau en bois mais ce n'était pas ce qui m'intéressait.
Un genou à terre, je me mets à leur niveau et dégaine mon appareil photo. L'une d'elle semble se démarquer du groupe. Ses pétales violettes ont un reflet bleuté que les autres n'ont pas. Ok. Tu seras la star aujourd'hui. Alors que je me relève je croise le regard d'un jeune homme blond. Il a l'air plutôt jeune.  Serait-ce un étudiant d'Amai aussi ? En tout cas bravo à toi, tu as aussi passer l'épreuve du téléphérique.

Je continue mon périple au milieu de fleurs aux formes parfois étonnantes. Qui aurait pu croire qu'une aussi grande diversité de végétaux pouvait pousser au même endroit ? J'ai l'impression de photographier des personnes qui ont chacun leur style vestimentaire, leur caractère et leur histoire.
Je m'arrête sous l'ombre d'un grand pommier et sors ma bouteille d'eau. Alors que je relève mon visage pour boire, je croise le regard d'un petit écureuil sur une branche basse de l'arbre. Une petite baie dans les pattes, il déguste tranquillement son repas.

« Il est ADORABLE ! »

Je crie sans me préoccuper du fait que ça aurait pu lui faire peur. Lui et les gens autour d'ailleurs. Je dégaine à nouveau mon appareil photo face à cette mignonne petite découverte. La petite bestiole grimpe rapidement plus haut dans le pommier, hors d'atteinte de mon objectif.  Ce n'est pas grave. Rapide comme l'éclair, j'ai déjà capturé ton jolie minois. Contente de ma prise, je me retourne vers le chemin et recroise à nouveau le regard du jeune homme blond.
Je sais que je ne devrais pas sauter aux conclusions sans preuve mais... est-ce qu'il me suit ? Ou je suis juste un peu parano... ?




Flower Power ◈ Ft. Alexy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amai Gakuen  ::  :: RPs 2017-
Sauter vers: